Citations du chat

Lundi 21 janvier 2013, par Emmanuel MEYRIEUX // Citations

Au pays des travestis, les rois sont reines.

Les imbéciles pensent que tous les noirs se ressemblent. Je connais un noir qui trouve, lui, que tous les imbéciles se ressemblent.

L’intelligence a été inventée il y a très longtemps par un type vachement malin. La connerie, c’est autre chose, c’est une création collective.

Les jeunes, c’est tous des bons-à-rien . Et ça devient pire avec l’âge.

Se rendre compte qu’on est un imbécile est un signe d’intelligence.

Dieu a tout créé. Dieu a créé le racisme. Mais Dieu a aussi créé l’antiracisme. Avec tout le respect que je lui dois, Dieu est un sacré fouteur de merde.

Peut-on rire du malheur des autres ? Ca dépend… Si le malheur des autres est rigolo, oui.

Au pays des cyclopes, les borgnes sont aveugles.

Quand je pense à tout ce que je n’ai pas fait, à tout ce que je n’ai pas dit, à toutes celles que je n’ai pas eues, je me dis que c’est bien peu de choses à côté de ce à quoi je n’ai même pas pensé.

Un groupe de loups, c’est une horde. Un groupe de vaches, c’est un troupeau. Un groupe d’hommes, c’est souvent une bande de cons.

La bêtise est nettement supérieure à l’intelligence car toute l’intelligence du monde ne permettra jamais de comprendre la bêtise universelle, tandis qu’un peu de bêtise suffit amplement à ne pas comprendre quoi que ce soit d’intelligent.

Certains papillons ne vivent qu’une journée et en général il s’agit pour eux du plus beau jour de leur vie...

Moi par exemple je ne suis pas vénal pour deux sous, ce serait idiot, je ne le deviens qu’à partir de beaucoup plus.

Quand l’homme a découvert que la vache donnait du lait, que cherchait-il exactement à faire ce jour-là ?

Si la méchanceté n’existait pas, il n’y aurait aucun mérite à être gentil.

Depuis qu’on calcule le temps olympique en millièmes de secondes, un type qui a un grand nez a plus de chances que les autres.

Les choses moches, il vaut mieux les regarder par deux parce qu’il y en a toujours une qui est moins moche que l’autre.

Plus j’aurai l’air con, et plus ce que je dirai aura l’air malin.

On dit qu’on apprend avec ses erreurs, mais à mon avis c’est une erreur... et si je me trompe au moins j’aurais appris quelque chose !

Quand j’étais jeune j’ai toujours été accueilli très chaleureusement par mes aînés mais je n’ai jamais compris pourquoi ils acceptaient de se faire emmerder par des petits cons.

Il y a des gens qui arrivent à joindre l’inutile au désagréable.